le cabinet de curiosités de Saturnin Abadie

11 juillet 2014

LE CODEX BIGoRDIANUM: CRYPTOZOOLOGIE

marecage-rouge

Posté par saturnindebag à 18:42 - Commentaires [5] - Permalien [#]


11 juin 2014

Une rareté très rare et inconnue!

514_008

Depuis  peu nous avons un bel et rare exemplaire de Liposuidela lacustris que certains nommaient par ignorance et superstition car il n’était aperçu que très rarement au LAC BLEU dans les Pyrénées (120 m de profondeur), « le monstre des profondeurs ». Cet animal semi aquatique fut capturé et naturalisé en 1954 par le professeur Bradley Pitt, plus connu chez les amateurs de cinématographe sous le nom de Brad Pitt. La science prime avant tout et nous avons aussi cet étrange appareil de son invention dont nous ignorons le nom et la fonction… Il semble n’avoir jamais été commercialisé car trop lourd et peu pratique.

Posté par saturnindebag à 17:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]

15 mai 2014

LE CODEX BIGoRDIANUM, les secrets cachés des nocturnes!

imperato-cabinet

Posté par saturnindebag à 11:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mai 2014

Un nécessaire pour l'étude correcte des chenilles et de leur dévéloppement.

robespierei

Posté par saturnindebag à 18:16 - Commentaires [15] - Permalien [#]

12 avril 2014

Ma belle boite à automates !

automates

Posté par saturnindebag à 18:47 - Commentaires [8] - Permalien [#]

01 avril 2014

Une belle collection !

200x200_9005

Posté par saturnindebag à 18:28 - Commentaires [4] - Permalien [#]

02 mars 2014

Le tiroir à Mémère

Dans le cabinet de curiosités de Saturnin Abadie, on peut voir un mystérieux tiroir empli de « reliques à mémère ». Ces raretés nous renseignent sur la vie des siècles passés en Bigorre. De nombreuses questions restent en suspens : Comment, pourquoi, pour qui et dans quel but ?

Je me pose ces questions depuis un certain temps et la réponse se fait toujours attendre. Pour l’instant,  ma forte poitrine figure au Panthéon des glorioles et m’empêche de lire les ouvrages de référence sauf en les tenant à bout de bras. Fort heureusement, j’ai récemment changé de lunettes et j’ai pris une cure de vitamines, ça aide. Je vous communiquerai le résultat de ces recherches quand j’aurai fini de lire ces ouvrages savants ou que mes bras gracieux auront lâché prise.

Bien à vous, Mlle Beulemans.

fossiles d'ancêtres

                                                                                     

merci

Posté par saturnindebag à 17:58 - Commentaires [11] - Permalien [#]

26 février 2014

LE CODEX BIGoRDIANUM, les secrets cachés des nocturnes!

La collection d'insectes est une occupation de naturalistes, entomologistes professionnels ou amateurs.

La collection d'insectes est un préalable à leur étude. C'était une occupation éducative fort répandue dans la jeunesse européenne au XIXe siècle et jusqu'au milieu du XXe siècle. Ainsi Raymond Abadie raconte dans ses souvenirs comment il a constitué dès l'enfance une collection de papillons. Cette occupation perdure largement dans certains pays asiatiques, comme au Japon ou en Corée, où elle fait partie des programmes scolastiques. Elle a laissé des traces dans la culture européenne, dans la littérature et les chansons, comme en témoigne La Chasse aux papillons de Georges Brassens.

Les insectes sont communs dans presque toutes les parties du monde, et peuvent être trouvés en regardant attentivement sur les feuilles des plantes et les fleurs, sous des rochers ou des morceaux de bois, dans l'eau, les égouts etc. La nuit, de nombreux spécimens peuvent être attrapés alors qu'ils tournent autour des lampes. Un filet à papillon (filet fauchoir) est utile pour attraper des insectes volants. Des entonnoirs, nasses, pièges avec ou sans appâts, sont très efficaces. Des aspirateurs à bouchers permettent de récolter des insectes trop petits ou trop délicats pour être manipulés avec les doigts.

Comme la plupart des insectes possèdent un exosquelette qui garde son aspect après la mort de l'insecte, il est donc facile et pratique de former une collection qui, avec des milliers d'espèces connues plus ou moins colorées et attractives, peut augmenter rapidement la question du « qui sommes nous donc être ? » Cherchons donc à mieux connaître les canaris.

 

                            

insectes-mouches-18

Posté par saturnindebag à 10:59 - Commentaires [8] - Permalien [#]